L'ostéopathie pour les Microbes

salut-les-microbes-bordeaux-paroles-experts-marie-osteopathie

T'amènes ton Microbe chez l'ostéo toi ?

A quoi ça sert d’amener son bébé chez l’ostéopathe après sa naissance ?

Quand on pose la question aux parents, c’est :

« Pour vérifier que tout va bien, pour qu’il dorme bien, car il ou elle a des reflux, car il/elle pleure beaucoup,
car il/elle n’arrive pas à s’endormir en dehors des bras ou en voiture
Car il ou elle a du mal à téter d’un côté
Car il ou elle a du mal à téter
Car il ou elle a des difficultés à tourner la tête des 2 côtés
Car il ou elle a la tête plate
Car il ou elle a mal au ventre
Car l’accouchement a été très long
Car l’accouchement a été très rapide
Car il ou elle est né par césarienne
Car du matériel obstétrical a été utilisé (spatules, forceps, cuillères, etc…) »

Voila les principales demandes des parents en cabinet lorsqu’ils amènent leurs nouveaux- nés et qu’il n’y a pas de problème médical, mais avant de parler du pourquoi, parlons du quoi !

Les patients pensent souvent que l’ostéopathie « c’est pour les os », oui mais que !

« L’ostéopathie est un concept philosophique et thérapeutique. Elle vise à diagnostiquer et traiter manuellement les restrictions de mobilité, des structures composant le corps humain, qui entraînent des troubles fonctionnels.

[NB : Un trouble fonctionnel est par exemple, une difficulté à plier le bras sans raison organique/médicale. A l’opposé un trouble organique est, par exemple, une difficulté à plier le bras car votre bras est cassé. Dans le premier cas, la structure de votre bras est intacte.]

L’ostéopathie envisage l’individu dans sa globalité, en s’appuyant sur une connaissance approfondie de l’anatomie et de la physiologie. » Célia Le Dressay, L’Ostéopathie pour tous.

Lors de la grossesse puis de l’accouchement, un bébé est soumis à beaucoup de changements et de contraintes.
Lors de la grossesse par exemple, il va être amené à se développer en grossissant en taille et poids et en s’adaptant à la place disponible.

https://www.msichicago.org/experiment/make-room-for-baby/
Cela sera une première contrainte, complètement normale mais pouvant chez certains

enfants prédisposer à certains types de restrictions de mobilité.

L’accouchement est un moment incroyablement complexe et unique pour chaque enfant et parents.
Tous les accouchements sont différents et de nombreuses variables peuvent créer des restrictions de mobilité pouvant entraîner des troubles fonctionnels.

[

 

NB : Rappelons que nous avons tous des restrictions de mobilité, sans que cela soit grave ou nous entraînent des douleurs ou difficultés. Il est également important de garder à l’esprit que le corps est une formidable machine qui est capable de s’adapter seule à beaucoup de situations.]

Lors de l’accouchement, le bébé va être propulsé vers l’expulsion par les contractions, la pesanteur et ses propres changements de position.

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=XJARThwJTXA

Cette vidéo montre bien que le corps du bébé et particulièrement son crâne va être très contraint de manière physiologique.

Parfois, lorsque l’accouchement dure un peu longtemps, ou est très rapide, ou que le bébé a une position inhabituelle, ces contraintes seront accentuées sur une zone de son corps.

Cela peut créer des restrictions de mobilité qui elles-mêmes pourront créer un trouble fonctionnel.

Par exemple, une contrainte un peu longue au moment du passage des épaules pourra créer des tensions au niveau de la nuque et du cou pouvant donner des difficultés pour bébé à tourner la tête, ou à déglutir.

A l’inverse, une expulsion rapide de bébé pourra ne pas avoir eu le temps de modeler le crâne suffisamment et l’amener à être très « tonique » voire « énervé » et à avoir du mal à faire ses nuits.

En résumé, on peut amener un bébé chez l’ostéopathe pour les mêmes raisons qu’un adulte pourrait être amené à consulter : car il y a une douleur, une limitation de mouvement ou des symptômes sans cause organique (migraine, constipation chez les adultes par exemple et régurgitations et difficulté à téter chez le bébé).

N’hésitez pas en cas de questionnement à discuter avec votre ostéopathe, il ou elle a un rôle de conseil à votre égard. L’ostéopathe sera en mesure de vous orienter soit vers le professionnel médical nécessaire soit vers une consultation en ostéopathie. Un travail pluridisciplinaire est souvent essentiel.

En cas de doute, pensez à toujours contacter votre médecin traitant ou pédiatre. En cas d’urgence : pensez au 15 ou aux urgences les plus proches.

Marie Marquet, ostéopathe D.O.